actualités  

Colloque international / L’effet patrimoine. Les expériences de transmission entre ruptures et continuités

dernière mise à jour : 08/06/2022

Colloque

Centre de recherche HiCSA et Centre Marc Bloch

L’effet patrimoine. Les expériences de transmission entre ruptures et continuités

16 juin 2022

Friedrichstraße 191, 10117 Berlin, Salle Germaine Tillion 7ème étage

 

A distance :
https://us02web.zoom.us/j/81449262888?pwd=Y2QyMWRmUkZyN0dLTTZGLzVVZ0VqZz09
Meeting-ID : 814 4926 2888
Code: 922288

Programme

9h30 / Accueil
9h45 / Dominique Poulot, Université Paris 1 et Université Viadrina, L’effet musée dans tous ses états

Session 1 : Le tournant matériel et les objets de musée
Présidente : Antoinette Maget Dominicé, Université de Munich

10h00 / Delphine Burlot, Université Paris 1
Les secrets des chefs-d’œuvre : exposer la matérialité au musée
10h30 / Maddalena Napolitani, Università degli Studi dell'Insubria
Histoire des sciences et histoire de l’art au musée : le cas de galeries savantes

11h00 / Pause

Session 2 : L‘enjeu juridique entre provenances et restitutions
Présidente : Julie Verlaine, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne

11h30 / Antoinette Maget Dominicé,  Université de Munich
Problèmes récurrents et crises récentes. Les défis de la recherche de provenance aujourd’hui

12h00 / Benjamin Lahusen, Université de Viadrina
Droit sans Droit. Problèmes actuels de la restitution de l'art spolié par les Nazis

12h30 / Pause

Session 3 : The anthropology of and in the museum
President : Paul Zalewski, Viadrina European University

14h30 / Sharon MacDonald and Margareta von Oswald, Carmah, Humboldt University
What can ethnography contribute to researching museums? Insights from a research project in Berlin.
15h30 / Felicity Bodenstein, Sorbonne University
The present stake of Digital Benin
16h00 / Eva Maria Seng, Paderborn University
Intangible cultural heritage: the tangible and intangible dimension of objects, the role of ICH in museums, ICH and art history and monument preservation.

16h30 / Pause

Session 4 : Le commun au musée : différences et difficultés
Président : Dominique Poulot, Université Paris 1 et Université Viadrina

16h45 / Thomas Serrier, université de Lille
Le legs culturel allemand et judéo-allemand en Pologne : du patrimoine en dépôt au patrimoine en copropriété
17h15 / Julie Verlaine, Université Paris 1
Approcher le musée "par en-bas". Une histoire sociale et culturelle du musée au XXe siècle

17h45 / Dominique Poulot, Université Paris 1, Présentation et lancement du numéro 14 de la collection Histo.art des Editions de la Sorbonne, « L’effet musée »

18h00 / Cocktail
 
 


Présentations biographiques
 

Delphine Morana Burlot est maîtresse de conférences à l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne. Ses recherches portent sur l’histoire de l’archéologie, l’histoire des collections, l’histoire de la restauration et l’histoire des techniques picturales. Elle a notamment publié Fabriquer l’Antique. Contrefaçons de peinture murale antique au XVIIIe siècle, Naples, Centre Jean Bérard, 2012 et édité avec E. Lurin L’artiste et l’antiquaire, l’imaginaire de l’antique à l’époque moderne, Paris, Picard, 2016.
 
Maddalena Napolitani est assistante de recherches à l’Università dell’Insubria, Varèse (Italie). Ses recherches portent sur les rapports entre arts et sciences dans le cadre de l’histoire du patrimoine des sciences de la Terre au XIXe siècle, ainsi que sur la culture visuelle et matérielle des musées des sciences. Elle a enseigné l’histoire de l’art en tant qu’ATER à l’Université de Grenoble (2017-2019), et soutenu sa thèse sur l’histoire du musée de minéralogie de Paris à l’École Normale Supérieure (Ulm) en 2020. Elle a été fellow du centre allemand d’histoire de l’art (Paris, 2021). Elle prépare la publication de sa thèse aux Editions de l'Ecole des Mines et a notamment publié « Born with the taste for sciences and the arts. The science and the aesthetics of Balthazar Georges’ Sage mineralogy collections (1783-1825)»,Centaurus, volume 60, nº 4, 2019, p. 238-256, ainsi que plusieurs articles sur l’oeuvre de l’artiste contemporain Mark Dion.
 
Antoinette Maget Dominicé est professeure à l'Institut d'histoire de l'art de la Ludwig-Maximilians-Universität à Munich. Ses travaux portent sur l'histoire des collections, l'épistémologie du patrimoine culturel et de son développement numérique, ainsi que sur les interactions entre droit et culture. Elle a notamment publié Collectionnisme public et conscience patrimoniale. Les collections d’antiquités égyptiennes en Europe, L’Harmattan, 2009, et avec Corinne Hershkovitch et Didier Rykner, La restitution des œuvres d’art. Solutions et impasses, Hazan, 2011.
 
Benjamin Lahusen est  professeur de droit civil et d'histoire du droit moderne à l’Université  Viadrina, après une thèse à l'Institut Max-Planck d'histoire du droit européen à Francfort-sur-le-Main. Il a été auparavant assistant de recherche à l'université de Rostock et, de 2015 à 2020, a dirigé un groupe de jeunes chercheurs à la faculté de droit de l'université Humboldt de Berlin. Depuis 2020, il dirige le bureau de la commission consultative dans le cadre de la restitution de biens culturels spoliés par les persécutions nazies, en particulier ceux appartenant à des Juifs.
 
Paul Zalewski a suivi des  études en histoire de l'art et conservation des monuments à l'université Nikolaus Kopernikus de Toruń complétées aux universités de Bamberg et de Heidelberg avant de soutenir son doctorat au département d'architecture de l'université technique de Berlin. Assistant à la faculté d'architecture de l'université Bauhaus de Weimar, 2004-2008 puis professeur junior de recherche à la faculté d'architecture et de paysage de l'université Leibniz de Hanovre il a coordonné un programme international de documentation des églises romanes en Bourgogne. Il a été nommé en 2009 professeur d'étude des monuments historiques et directeur scientifique du master "Stratégies pour un patrimoine culturel européen" à la Viadrina.  Il a notamment  publié Architektur der Weimarer Republik in Frankfurt (Oder), Berlin, 2018 et édité Dachkonstruktionen der Barockzeit in Norddeutschland und im benachbarten Ausland, 2009.
 
Sharon MacDonald est une anthropologue et muséologue britannique aujourd’hui professeur Chaire Humboldt à l’Institut d’Ethnologie européenne, et directrice du Hermann von Helmholtz-Zentrum für Kulturtechnik. Après son doctorat à l'Université d'Oxford, elle a enseigné dans diverses universités avant d’occuper  en 2006 une chaire d'anthropologie sociale à l'université de Manchester puis à l'université de York, où elle a dirigé une partie du projet AHRC Heritage Futures. En 2015, avec le soutien de la Fondation du patrimoine culturel prussien et du Musée d'histoire naturelle de Berlin, elle a créé le Centre de recherche anthropologique sur les musées et le patrimoine (CARMAH). En 2011, elle a été professeur invité à l'université de Pékin. Elle est membre du Royal Anthropological Institute et de la Royal Historical Society et siège dans de nombreux comités internationaux comme l’European Association of Social Anthropologists,  l’Initiative for Science in Europe, ainsi que dans les comités de la Maison de l’histoire européenne à Bruxelles et du Humboldt Forum. Elle a notamment publié Difficult Heritage. Negotiating the Nazi Past in Nuremberg and Beyond,  Routledge, 2009 ; Memorylands. Heritage and Identity in Europe Today, Routledge, 2013 ; avec Helen Rees Leahy (eds.), International Handbooks of Museum Studies, 4 volumes, Wiley-Blackwell, 2020 ; et en collaboration Heritage Futures. Comparative Approaches to Natural and Cultural Heritage Practices, London: UCL Press, 2020.
 
Margareta von Oswald, collaboratrice scientifique au CARMAH est actuellement curatorial research fellow du projet Mindscapes. Sa thèse portait sur les possibilités et les limites de l'étude du colonialisme au Musée d'ethnologie de Berlin, en particulier dans son département Afrique à travers une ethnographie des pratiques de travail. Ses recherches portent aujourd’hui sur la manière dont la production et la collecte de savoirs anthropologiques sont négociées, en tenant compte des évolutions et des perspectives des domaines politique, activiste, scientifique, artistique et curatorial. Elle a édité en collaboration un numéro de Museum Worlds: Engaging Anthropological Legacies, 6, 2018 et publié avec Jonas Tinius le recueil Across Anthropology. Troubling Museums, Colonial Legacies, and the Curatorial, Leuven University Press, 2020.
 
Felicity Bodenstein est maîtresse de conférences en histoire de l’art à Sorbonne Université. Après un doctorat sur l'histoire du département des monnaies et médailles de la Bibliothèque nationale au XIXe siècle, elle travaille aujourd'hui sur les questions de l'exposition d'objets contestés. Ses recherches en cours, consacrées au destin mondial des pièces du Bénin pillées en 1897 dans l'actuel Nigeria, considèrent les transformations de valeurs et de récits qui ont accompagné leurs déplacements successifs à travers les collections. Ses recherches ont été soutenues par le Kunsthistoriches Institut de Florence, par le musée du quai Branly-Jacques Chirac à Paris et par la TU de Berlin, où elle a travaillé pendant deux ans dans le projet Translocations de  Bénédicte Savoy. Elle a notamment publié comme Guest editor  “Africa: Trade, Traffic, Collections,” Journal for Art Market Studies 4 (1), 2020 et “Cinq masques de l’Iyoba Idia du royaume de Bénin: vies sociales et trajectoire d’un objet multiple,” Perspective,  2: 2019, 227-238.
 
Eva Maria Seng  est titulaire de la chaire de patrimoine culturel matériel et immatériel de l'université de Paderborn et directrice de l'office régional du patrimoine culturel immatériel de Rhénanie-du-Nord-Westphalie. Elle mène notamment des recherches sur l'histoire et l'identification du patrimoine culturel immatériel ainsi que sur la genèse et la réception de la Convention de l'UNESCO. Elle est également membre  du jury de l'UE pour le label européen du patrimoine culturel, de la commission de recherche sur la culture quotidienne et de la commission historique de Westphalie. En 2019, deux chaires honorifiques de l'Institut de science et de technologie de Luoyang et de l'Université de science et de technologie du Henan (Chine) lui ont été décernées.
 
Julie Verlaine est maîtresse de conférences Habilitée en histoire culturelle à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, et membre junior de l’IUF. Elle travaille sur les relations entre arts et sociétés, en particulier sur le marché de l’art, les collections publiques et privées, les processus de patrimonialisation, le mécénat et la philanthropie, phénomènes qu’elle interroge notamment au prisme du genre. Elle est depuis 2020 co-directrice de la revue Sociétés & représentations. Elle a notamment publié Les Galeries d’art contemporain à Paris, 2012 ; Figures de style. Les clientes de la Maison Chaumet (XVIIIe –XXe siècles), Paris / New York, Editions Assouline, 2018 ; Daniel Templon, une histoire d’art contemporain,   Flammarion, 2016 ; Femmes collectionneuses d’art et mécènes, de 1880 à nos jours,   Hazan, 2014.
 
Thomas Serrier est professeur d’histoire et de civilisation allemande contemporaine à l’université de Lille, chercheur à l’IRHiS et associé à l’IHTP. Ancien élève de l’École normale supérieure, agrégé d’allemand, ses recherches portent sur l’histoire culturelle de l’Allemagne aux xixe et xxe siècles (notamment dans ses imbrications avec l’Europe centrale) et sur une histoire transnationale des régions-frontières et des mémoires européennes. Il a collaboré au projet Frontières fantômes en Europe dirigé par Béatrice von Hirschhausen au Centre Marc Bloch de Berlin (2011-2017), et publié Phantomgrenzen in Ostmitteleuropa. (avec Béatrice von Hirschhausen, Hannes Grandits, Claudia Kraft, Dietmar Müller), Göttingen: Wallstein, 2015. Il a dirigé le projet The location of Europe. Shared and divided memories in a global age (Fondation Volkswagen) et organisé la résidence Lieux de mémoire européens à la Fondation des Treilles, parallèlement à la préparation de l’ouvrage Europa. Notre histoire, dirigé avec Etienne François (Arènes, 2017).
 

 

bjuin 2022a
L M M J V S D
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30