actualités  

Journées d'étude / Penser la nature depuis les Suds : discours sur l’environnement dans l’aire hispanophone

dernière mise à jour : 19/11/2021

Journées d’étude / HiCSA, PRODIG, SiRICE, DDL et Universitat de Girona

Penser la nature depuis les Suds: discours sur l’environnement dans l’aire hispanophone

25 et 26 novembre 2021

Campus Condorcet et Maison de l’Amérique Latine

 

Responsables scientifiques : David Castañer, HiCSA, Hortense Faivre d’Arcier, SiRICE, Maud Yvinec, PRODIG et Canela Llecha-Llop, SiRICE

 

Dans un article paru dans Nature, les chercheurs Simon Lewis et Mark Maslin considèrent que l’anthropocène commencerait en 1610 et ferait suite à la Conquête de l’Amérique par les espagnols (Lewis et Maslin, 2015).  L’aire hispanophone ne serait donc pas seulement le lieu où se produit la première naissance de la mondialisation avec la mise en contact des quatre parties du monde, mais aussi celui où les bouleversements démographiques et les échanges de biotopes jusque-là non reliés font basculer la planète dans une ère géologique où l’humanité est l’acteur déterminant des changements environnementaux. L’exploitation à outrance des ressources naturelles qu’on pratique aujourd’hui à échelle planétaire est déjà contenue dans l’histoire de la colonisation du continent américain par les puissances européennes. Les pratiques et les discours sur la nature dans l’aire hispanophone sont donc foisonnants et souvent nourris de ces expériences pluriséculaires, mais ils n’ont pas toujours reçu l’accueil qu’ils auraient mérité car les pensées sur l’écologie politique se sont d’abord développées dans le monde anglo-saxon.
 
Cette journée d’études est le fruit de la collaboration d’enseignants-chercheurs du Département des Langues de Paris Panthéon-Sorbonne rattachés à SIRICE (Sorbonne Identités, relations internationales et civilisations de l’Europe), PRODIG (Pôle de recherche pour l’Organisation et la Diffusion de l’Information Géographique) et HICSA (Histoire culturelle et sociale de l’Art). Elle est conçue comme un espace de discussion interdisciplinaire qui accueille juristes, historiens, géographes, ethnologues et historiens de l’art aussi bien que des spécialistes non universitaires et artistes. Circonscrit pour l’instant à l’aire hispanophone, cet espace de réflexion entend s’élargir dans l’avenir vers des horizons géographiques plus vastes afin de présenter une vision globale de la manière dont les Suds pensent leurs rapports à l’environnement.


Programme
 

25 novembre 2021
Campus Condorcet, Salle 0.007


9h00 / Accueil
9h30 / Ouverture, par David Castañer (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne)
Penser la nature depuis les Suds… depuis Paris ?
10h00 / Estrella de Diego (Universidad Complutense de Madrid)
¿Paisajes americanos?
10h40 / Sylvie Monjean-Decaudin (Sorbonne Université)
Personnalité juridique de la Pacha Mama : de quel(s) droit(s) parle-t-on ?
11h20 / Pierre Gautreau (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne)
Mettre la Pachamama en bases de données : ce que la numérisation fait aux représentations des natures sud-américaines

12h00 / Pause

14h00 / Alexis Sierra (Université de Cergy-Pontoise)
La nature en crise : risques, constructions nationales et paradigmes anthropocentriques dans les pays andins
14h40 / Maud Yvinec (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne)
Quri libro, qullqi libro : conservation et réappropriation de savoirs environnementaux dans une communauté des Andes péruviennes affectée par un projet minier

15h20 / Pause

15h40 / Geromia Cometti (Institut d’ethnologie Université de Strasbourg)
Les Yagans de la région du Cap Horn (Patagonie chilienne) face à l’élevage industriel du saumon
16h20 / Melanie Lercier Castelot (Université Rennes 2)
L’accès à l’eau à travers les relations aux entités non humaines : cas ethnographiques de fêtes et rituels propitiatoires dans un village des Andes péruviennes

26 novembre 2021
Maison de l’Amérique Latine, Amphithéâtre


9h00 / Accueil
9h20 / Grettel Navas (Comité de rédaction d’Ecología Política)
Ecología Política. 30 años de debate internacional
10h00 / Canela Llecha Llop (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne)
Los embalses de Franco : política energética e impactos socio-ambientales

10h40 / Pause

11h00 / Maria-Josep Balsach (Universitat de Girona)
Cecilia Vicuña. Del arte precario a las heridas del río Mapocho
11h40 / Anne-Laure Bonvalot (Université Paul Valéry Montpellier 3)
Vers une archive littéraire de l’Anthropocène dans les mondes hispaniques contemporains
12h20 / Conclusions par le comité organisateur.


Informations

Le Campus Condorcet Paris - Aubervilliers, Cité des Humanités et des Sciences Sociales
Salle 0.007 (rdc bâtiment recherche Nord)
8 Cr des Humanités, 93300 Aubervilliers
Métro ligne 12, Front Populaire

Maison de l’Amérique Latine
217 boulevard Saint-Germain, 75006 Paris
Métro ligne 12, Solférino ou Rue du Bac

 

bnov. 2021a
L M M J V S D
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30