actualités  

Université d'été / L'hypertechnologie et la rétrotechnique en photographie

dernière mise à jour : 29/06/2021

Collège International de Photographie du Grand Paris (CIPGP) / HiCSA / Ville de Bry-sur-Marne / Fondation des Artistes / MABA

Université d'été

1 - 3 juillet 2021

Sous la direction de Michel Poivert

 

Présentation
Le Collège International de Photographie du Grand Paris (CIPGP) propose avec ses partenaires une université d’été consacrée au rapprochement des travaux de recherche des photographes et des historiens/ théoriciens de la photographie. Ces journées d’étude permettront de croiser des approches techniques, théoriques et artistiques dans une perspective d’alliance des savoirs en direction de l’innovation et de l’histoire. Une place particulière sera donné aux expériences pratiques (initiations et démonstrations). Le contexte stimulant de la propriété Daguerre (Bry-sur-Marne) offrira une atmosphère de sérénité aux réflexions et travaux, et un moment de restitution sous forme d’échanges avec le public. Chaque année une nouvelle thématique servira de guide aux travaux et séminaires de l’université d’été.

Le Thème
S’appuyant sur les travaux et recherches les plus actuels dans le domaine de la création, l’université d’été cherchera à creuser les enjeux d’une photographie aux prises avec deux cultures : celle de l’hypertechnologie et celle d’une approche rétrotechnique. Comment penser ces deux dimensions ? Comment retrouver le sens de la matière et des gestes à l’heure des images dématérialisées ? Phénomène social et même anthropologique, notre relation aux images cherche les voies de la résilience : refonder une expérience du visuel et de la représentation en explorant les valeurs du tangible. Puisant dans le répertoire des techniques anténumériques, proposant des approches hybrides avec les technologies d’aujourd’hui, les travaux re-expérimentent une photographie en phase avec les enjeux environnementaux et écosociaux.

Informations / Contact : Cindy Hourdebaigt - adm.cipgp@gmail.com

 

Programme


Jeudi, 1er juillet 2021


Bry-sur-Marne
10h30 / Accueil et ouverture
Présentation du projet de réhabilitation du bâtiment Mentienne par Michel Poivert

11h30 / Visite du Diorama et de la propriété Daguerre en compagnie de M. Vincent Robin, conservateur du Musée Mentienne

14h00 / Atelier avec Mustapha Azeroual
Associant installation, volume, séquence, aux procédés photographiques anciens, Mustapha Azeroual actualise les techniques historiques de prise de vues et de tirages, tout en ouvrant le champ d’investigation de l’image photographique par delà ses limites présupposées (planéité et temporalité). La question du photographique et de la matérialité de l’image se trouve au coeur de son processus créatif.

16h30 / Commandes en cours sur la Marne : présentation et discussion avec Francis Jolly, Cyrille Weiner (CIPGP) et les artistes Isabella Hin et Téo Becher


Vendredi, 2 juillet 2021


Bry-sur-Marne
10h00
/ Présentation du projet de classement des savoir-faire photographiques anténumériques à l’inventaire du patrimoine culturel immatériel par Linda Garcia D’Ornano et Michel Poivert

11h00 / Atelier avec Driss Aroussi
Le langage pluridisciplinaire de Driss Aroussi (photographie, vidéo…) se situe essentiellement dans le champ de l'expérimentation. Explorant les limites de la photographie, il se plaît à détourner ou croiser différentes techniques (argentique, numérique, scan), joue avec la lumière et les temps de pose pour composer ou des images photographiques hybrides imprégnées d’une aura d'étrangeté.

Nogent-sur-Marne
14h30 / Visite de l’exposition « Le Serpent noir » de Cécile Hartmann à la Fondation des Artistes / Maison d’Art Bernard Anthonioz (MABA)

16h00 / Restitution des Bourses de recherches du CIPGP 2020 par Etienne Hatt et Aurélie Pétrel en présence des artistes, Bibliothèque Smith-Lesouëf (Fondation des Artistes)
 

Samedi, 3 juillet 2021


Bagnolet
10h00 / Visite de l’atelier Diamantino Labo Photo, laboratoire argentique à Bagnolet
La visite permettra de découvrir toute la technicité d’un atelier professionnel dédié au tirage photographique traditionnel, couleur et n&b, tous formats, ainsi que l’utilisation de procédés argentiques pour la réalisation d’oeuvres photographiques sur d’autres supports que le papier et sans négatifs. Au delà de l’aspect technique et artisanal, Diamantino Quintas mettra l’accent sur l’interprétation en tant qu’écriture et expression, la relation avec le photographe ou plasticien, et l’implication du métier de Tireur-Filtreur au service de la photographie.
 

Bry-sur-Marne
14h30 / Atelier avec Guénaëlle de Carbonnières
La matérialité de la photographie argentique est au fondement de la démarche de Guénaëlle de Carbonnières, sa pratique s’est aussi déplacée vers le dessin. La latence régissant la naissance de toute image, les sels d'argent ou les gestes du dessin gravitent autour des notions de temporalité, de souvenir et d’oubli, en proposant différents régimes de visibilités et en impliquant une esthétique du lointain et du caché qui met en tension surface et profondeur.

Clôture de l’Université d’été du Collège international de photographie.
 

bjuil. 2021a
L M M J V S D
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 31