séminaires  

Séminaire de recherche / Processus créatifs / 2012 - 2013

dernière mise à jour : 31/05/2013

Les processus créatifs (II)
Expériences, représentations et significations
de la production de l’œuvre d’art au vingtième siècle.

Organisateurs : Emilie Bouvard et Hugo Daniel, doctorants en histoire de l’art à l’université de Paris 1-Panthéon Sorbonne


Entre méconnaissance et représentations, les conditions et les modes de création artistiques font l’objet de nombreuses interrogations pour l’historien de l’art. Les modifications de la nature et du statut de l’œuvre d’art, de même que la redéfinition des rapports entre les pratiques artistiques au cours du vingtième siècle, et peut-être plus manifestement au tournant des années 1950-1960, soulignent l’importance de comprendre la création comme un processus.

Ce séminaire devra d’abord permettre de réfléchir sur les conditions de la production artistique en tant que telles. Il s’agira ainsi de s’interroger sur l’élaboration, matérielle ou immatérielle, de l’œuvre d’art, non pour entretenir ou asseoir les représentations qui leur sont associées mais pour en comprendre les ressorts, les variations, et en soulever les enjeux. On espère ainsi pouvoir préciser et complexifier les liens que l’on peut établir entre l’œuvre et ses marges. Les différentes réalités et logiques de la création (matérielles, relationnelles, psychiques, psychologiques,…), qui font l’objet de beaucoup de spéculations, pourront ainsi être abordées plus précisément.
De nouvelles formes d’expression qui ont émergé dans la seconde moitié du vingtième siècle, comme la performance, l’art dit « processuel », l’art vidéo, laissent une place importante au contexte de production de l’œuvre, le discours et les alentours de l’œuvre participant, rétrospectivement ou directement, de son élaboration.
Prenant acte de la place importante que les propos des artistes réservent au processus créatif pour éclairer leur travail, on pourra envisager les enjeux artistiques de la narration de l’acte créateur. Cette perspective ouvre aussi la possibilité de concevoir la notion d’œuvre d’art à partir d’un point de vue élargi.

Dans un second temps, il s’agira de souligner que le processus créatif est un processus significatif. On observe en effet, surtout à partir des années 1950, des pratiques où la manière de produire importe autant que le résultat matériel, et doit être prise en compte dans la signification que l’on attribue à l’œuvre.
L’usage plus ou moins habile et précis de qualificatifs aux connotations psychologiques ou esthétiques (« art brut », « primitif », « art pauvre », « automatisme »…) pour rendre compte d’œuvres d’art dont la forme dérange les codes établis, renvoie ainsi  à des représentations de l’acte créateur. Il invite à s’interroger sur les enjeux contenus dans de telles représentations, où sont trop souvent confondus ce qui est donné à voir et ce qui est signifié.   

Il s’agira donc, au cours d’une douzaine de séances auxquelles s’ajouteront des entretiens avec des artistes, d’introduire à un rapport critique aux processus créatifs.

Programme des séances 2012 - 2013


8 novembre 2012 / Faire un collage
Isabelle Ewig, Maître de conférences, Université Paris-Sorbonne (Paris IV)

22 novembre 2012 / Art, design, et création industrielle
Sophie Pène et Armand Béhar, ENSCI, et Milène Guermont, artiste

13 décembre 2012 / Les artistes vivants et l’historien de l’art
Philippe Dagen, Professeur, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne

10 janvier 2013 / Faire, faire-faire et défaire, la question de l’œuvre faite et montée par d’autres en art contemporain
Antoine Miserey, Arnaud Aimé et Arnaud Bergeret, fondateurs de la société de production et de montage ArtComposit (http://www.artcomposit.com/artistes), et Eric Tabuchi, artiste, ainsi que Sébastien Bourg et Sandra Aubry (sous réserve), autour de la question de l'oeuvre faite et montée par d'autres en art contemporain : "Faire, faire-faire, et défaire".

24 janvier 2013L'oeil du restaurateur en art du XXe siècle
Thierry Lalot, Professeur,  Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne
Aude Bodet, Conservatrice du patrimoine, CNAP
Martine Bailly et Marie-Anne Loeper-Attia, Filière « Arts du Feu » / INP – Département des Restaurateurs

 La deuxième partie de la séance portera sur la restauration du Cyclop de Jean Tinguely, Niki de Saint-Phalle, et alii (Milly-la-Forêt)

14 février 2013 / Formes d’expérimentation, entre art, son et musique
Daniele Balit , Historien de l’art et commissaire d’expositions

28 mars 2013 / L’Art Processuel
Katia Schneller, Historienne de l’art, enseignante à l'ESAD-Grenoble-Valence
Séance annulée.

11 avril 2013 / Improvisation et Cinéma
Gilles Mouëllic, Professeur, Etudes Cinématographiques, université Rennes 2
 
25 avril 2013 / Le hasard
Sarah Troche, docteure en Philosophie / Esthétique et agrégée de philosophie

30 mai 2013 / Sources scientifiques et parascientifiques de la création
Larisa Dryansky, Maître de conférences, Université Paris Sorbonne (Paris IV)



 

bmai 2017a
L M M J V S D
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31