Equipes  Histoire de l'art contemporain  API (Art, politique, institutions)  Membres statutaires et associés  

Charlotte Guichard

dernière mise à jour : 26/02/2010

Charlotte Guichard est chargée de recherches au CNRS, à l'Institut de Recherches Historiques du Septentrion (UMR 8529) de l’Université de Lille 3 et membre associé à l'API. Ancienne élève de l’ENS (Lettres Sciences Humaines), elle est agrégée d’histoire et travaille dans la perspective d’une histoire socio-culturelle de l’art. Elle a publié un livre, issu de sa thèse : Les amateurs d’art à Paris au XVIIIe siècle (Champ Vallon, 2008), qui portait sur la figure sociale de l’amateur au siècle des Lumières. Ses thèmes de recherches sont l'histoire du connoisseurship et de l'expertise en Europe, XVIIe-XIXe siècles; les rapports cultures visuelles et identités sociales à l’époque moderne, l'histoire des institutions culturelles et du patrimoine, l'historiographie et épistémologie de l’histoire de l’art. Elle anime un séminaire sur "Les catégories de l'histoire de l'art" au Musée du Quai Branly au premier semestre 2010.


Publications

Ouvrage

   1. Les amateurs d’art à Paris au XVIIIe siècle, Seyssel, Champ Vallon, 2008.

Direction d’un ouvrage collectif

        1. ‘Formes de l’expertise artistique en Europe, XIVe-XVIIIe siècles, pour la Revue de Synthèse, à paraître.


Revues à comité de lecture

   1. «  Arts libéraux et arts libres à Paris au  XVIIIe siècle : peintres et sculpteurs entre corporation et Académie royale », Revue d'Histoire Moderne et Contemporaine, n°49-3, juil
   2. let-septembre 2002, p. 54-68. « Les ‘livres à dessiner’ à l’usage des amateurs à Paris au XVIIIe siècle », Revue de l’Art, n° 143, 2004-1, p. 49-58.
   3. « La signature dans le tableau aux XVIIe et XVIIIe siècles : identité, réputation et marché de l’art », Sociétés et représentations, mai-juin 2008, n°25, n° spécial « Ce que signer veut dire », p. 49-79.
   4. Avec F. Elsig, P. Parshall, P. Sénéchal, « De la pertinence du connoisseurship face aux nouvelles méthodes », Perspective. La Revue de l'INHA, 2009-3, p. 344-356.
   5. « Du marché au musée, la recomposition des savoirs artistiques. Jean-Baptiste Lebrun, expert au musée du Louvre (1792-1802), Revue de synthèse, accepté, à paraître.

Chapitre dans un ouvrage collectif

   6. « Nouveaux publics, nouveaux usages du dessin gravé : Les Principes de dessin destinés aux artisans et aux amateurs », cat. exp. Quand la gravure fait illusion. Autour de Watteau et de Boucher, le dessin gravé au XVIIIe siècle, S. Raux (dir.), Valenciennes, Musée des Beaux- Arts, novembre 2006 – février 2007, p. 92-103.
   7. « Connoisseurship and Artistic Expertise. London and Paris, 1600-1800 », Fields of Expertise : Experts, Knowledge and Powers in Europe since 1600, C. Rabier (dir.), Cambridge Scholars Publishing, 2007, p. 173-191.
   8. Avec Bénédicte Savoy, « Le Pouvoir des musées ? Patrimoine artistique et naissance des capitales européennes (1720-1850) », Le Temps des capitales culturelles, XVIIIe-XXe siècles, C. Charle (dir.). Seyssel, Champ Vallon,  2009, p. 103-135.
   9. « From Social Event to Urban Spectacle : Auctions in Late Eighteenth-Century Paris », Fashioning Old and New. Changing Consumer Patterns in Western Europe (1650-1900), B. Blondé, N. Coquery, J. Stobart (dir.), Turnhout, Brepols, 2009, p. 203-216.
  10. « Pratiques d’amateurs. Du goût au connoisseurship, la grandeur de Rembrandt au XVIIIe siècle », L’Amateur. Juger, participer et consommer, O. Assouly (dir.), Paris, IFM/Editions du Regard, 2010, p. 17-30.
  11. « De la collection à l’amateur : Consommations culturelles et amour de l’art à Paris au XVIIIe siècle », Cultures matérielles et intellectuelles. Autour de Daniel Roche. À paraître chez Droz, 2010.
  12. « Marché de l’art » et « Collections », Dictionnaire historique de la civilisation européenne, D. Roche (dir.). A paraître chez Fayard.

Publications dans actes de colloque


  13. « Hors l'Académie, les amateurs et les expositions artistiques à Paris : le Musée de Pahin de la Blancherie (1777-1788) », La Ville et l'esprit de société, Katia Béguin et Olivier Dautresme (dir.), Tours, Presses Universitaires François Rabelais, 2004, p. 55-72.
  14. « Valeur et réputation de la collection. Les éloges d’ « amateur » à Paris dans la seconde moitié du XVIIIe siècle », Hypothèses. Travaux de l’École doctorale de Paris 1, Paris, Publications de la Sorbonne, 2004, p. 33-43.
  15. « La réglementation controversée du travail artistique au sein de la corporation des peintres et sculpteurs à Paris au XVIIIe siècle : art ou artisanat? », Le Travail avant la révolution industrielle, M. Hamon (dir.), Nancy, CTHS, 2006, p. 81-88.
  16. « Les écritures ordinaires de Claude-Joseph Vernet : commandes et sociabilité d’un peintre au XVIIIe siècle », Actes du colloque Les Écrits du for privé : objets matériels, objets édités, Jean-Pierre Bardet, Michel Cassan, et François-Joseph Ruggiu (dir.), Limoges, P.U. de Limoges, 2007, p. 231-244.
  17. « Gravures de société et identité d’amateur à Paris au XVIIIe siècle », La gravure : quelles problématiques pour les temps modernes ? I. Michel et P. Wachenheim (dir.), Annales du Centre Ledoux, t. VII, William Blake & Co, Paris-Bordeaux, 2009, p. 133-143.
  18. « L’amateur dans la polémique sur la critique d’art au XVIIIe siècle », De la quête des règles au discours sur les fins. Les mutations du discours sur l’art en France dans la seconde moitié du XVIIIe siècle, M. Bayard, J. Lichtenstein, C. Michel (éd.), Rome, Villa Médicis. À paraître.

bsept. 2017a
L M M J V S D
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30