Equipes  Histoire de l'art contemporain  API (Art, politique, institutions)  Membres statutaires et associés  

Mercedes Volait

dernière mise à jour : 26/02/2010

Mercedes Volait est directeur de recherche au CNRS et directeur du laboratoire InVisu (CNRS/INHA) . Elle est membre associé à l'API. Ses travaux portent sur l’histoire architecturale et patrimoniale de l’Egypte moderne, et plus largement sur la patrimonialisation en Méditerranée à l’époque contemporaine, envisagée dans une perspective d’histoire croisée. Elle s’intéresse également aux archives numériques en histoire de l’art.

 

Son premier chantier, dans le cadre d’une thèse soutenue en 1993 sous la direction de Robert Ilbert à l’Université de Provence, concernait l’émergence de modernités indigènes dans le champ architectural égyptien au cours des années 1880-1950. Lui a fait suite une enquête sur la formation du paysage architectural de la ville d’Héliopolis (1905-2005), menée au sein du laboratoire Urbama de l’Université de Tours. Les recherches collaboratives qu’elle dirige depuis 2002 dans le cadre de programmes européens et avec le soutien de l’ANR ont permis d’élargir la réflexion à l’échelle méditerranéenne et de développer un réseau international s’intéressant aux archives de l’architecture moderne en Méditerranée, et à leur partage. Elle mène en parallèle des recherches sur le goût pour les arts de l’Islam dans l’Egypte khédiviale (1863-1914), et co-dirige à l’INHA un programme sur l’œuvre pensé et dessiné de Jules Bourgoin (1838-1908), fin connaisseur des monuments du Caire et théoricien de l’ornement islamique, en liaison avec l’axe « Sources de l’histoire de l’architecture ». Elle a été Fellow du programme Aga Khan pour l’architecture islamique à l’Université d’Harvard en 2009. Ses travaux ont été couronnés par le prix Michel Seurat en 1991 et le prix Jean-Edouard Goby en 2009.



Elle est notamment l’auteur de L’Égypte d’un architecte : Ambroise Baudry (1838-1906), Paris : Somogy, Architectes et architectures de l’Egypte moderne (1830-1950) : genèse et essor d’une expertise locale, Paris : Maisonneuve et Larose, 2005 et de Fous du Caire : excentriques, architectes et amateurs d’art en Egypte (1867-1914), Montpellier : L’archange minotaure, 2009, et a dirigé ou co-dirigé plusieurs ouvrages collectifs, dont Figures de l’orientalisme en architecture, Edisud, 1996, Le Caire, Alexandrie, Architectures européennes, 1850-1950, Le Caire : Ifao, 2001, L’Orientalisme architectural entre imaginaires et savoirs, Paris, Picard, 2009.
 

bnov. 2017a
L M M J V S D
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30