archives  colloques  

Colloque / Les années 1968 et la formation des architectes. Perspectives internationales

dernière mise à jour : 28/05/2018

Colloque / Cité de l’architecture & du patrimoine ; Laboratoire ACS, ENSA Paris-Malaquais ; Laboratoire HiCSA, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne ; Laboratoire ATE Normandie, ENSA Normandie ; Laboratoire CRENAU, ENSA Nantes

Les années 1968 et la formation des architectes.
Perspectives internationales.


Mardi 15 mai 2018  /  Mercredi 16 mai 2018
Cité de l’architecture, Auditorium  /  ENSA Paris-Malaquais, Amphi 2 des Loges

Responsables scientifiques : Anne Debarre, ENSA Malaquais ; Marie-Hélène Contal, CAPA ; Caroline Maniaque, ENSA Normandie ; Eléonore Marantz, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, Jean-Louis Violeau, ENSA Nantes.

En France, dans le champ de l’enseignement de l’architecture, Mai 68 constitue un point d’orgue mais s’inscrit dans une perspective plus large tant du point de vue temporel (de l’après-guerre aux années 1970) que géographique. Les confrontations internationales ne manquent pas : les architectes voyagent, les livres et les idées circulent et l’enseignement de l’architecture est largement débattu. Le congrès de l’Union internationale des architectes en 1965 à Paris est consacré à la formation de l’architecte. 

Ce colloque revient sur les formes que prennent les pédagogies en architecture hors de France, dans les années 1960-1970, au moment où différents facteurs contribuent à légitimer des changements de paradigmes de la théorie architecturale. Alors que les contenus s’ouvrent largement aux sciences humaines ainsi qu’aux expérimentations mathématiques et informatiques, des alternatives constructives émergent, notamment sur des thèmes tels que l’écologie, l’environnement ou la place de l’usager.

En regard de l’exposition « Mai 68. L’architecture aussi ! » consacrée à la bascule que connaît la scène architecturale française entre 1962 et 1978, ce colloque international permettra, au travers de contributions thématisées, de cartographier à l’échelle internationale une série d’expériences pédagogiques, d’évaluer dans quelle mesure elles ont « fabriqué » des architectes prêts à embrasser la diversité des métiers de l’architecture ou, a contrario, à prendre des positions culturelles et politiques plus différenciées. 

Programme

Mardi 15 mai 2018 - Cité de l’architecture, Auditorium


9h00 / Accueil des participants
9h30 / Ouverture du colloque par Marie-Christine Labourdette, Présidente de la Cité de l’architecture, Corinne Tiry-Ono, Cheffe du Bureau de la recherche architecturale, urbaine et paysagère
Introduction : Anne Debarre (ENSA Paris-Malaquais), Caroline Maniaque (ENSA Normandie)
10h15 / Tout est politique ? Panayotis Tournikiotis (Ecole Polytechnique d’Athènes), président de séance

Alessandra Ponte (Université de Montréal), IUAV Istituto Universitario di Architettura di Venezia, 1974-1980
Jana N’diaye Berankova (Columbia University), The common war on urban planning ? 1968 occupations of the Ecole des Beaux-Arts in Paris and the Technical University in Berlin

Pause

Jasna Galjer (Université de Zagreb), Notes from Nowhere : 68 Moment and teaching of architecture as symptoms of critique in Socialist Yugoslavia
Elisa Dainese (Dalhousie University), The “African Effect”: Protest Movements and American University Curricula in the 1970s
Questions et débats

Pause

14h30 / Circulation des idées, circulation des pratiques, Nick Bullock (King’s College, Université de Cambridge), président de séance

Emilia Kiecko (Université de Wroclaw), Teaching architecture in Poland in the 1960s and 1970s
Aino Niskanen (Aalto University), Finish architectural students – between Alvar Aalto and Karl Marx 1968-69

Pause

Yahya Sepehri (Université deTéhéran), Changing in architectural design education in the national university of Iran in 1960s
Christian Pedelahore (ENSA Paris La Villette), La Bauhaus centroamericana 1968-1978, la décennie radicale
Questions et débats
Stanislaus von Moos (Université de Zurich), Learning from Las Vegas


Mercredi 16 mai 2018 - ENSA Paris-Malaquais, Amphi 2 des Loges


9h00 / Accueil des participants
9h30 / Ouverture du colloque par Luc Liogier, Directeur de l’ENSA Paris-Malaquais ; Fabienne Fendrich, Directrice de l’ENSA Normandie 
9h45 / Nouvelles pédagogies, Joaquim Moreno (Université autonome de Lisbonne), président de séance

Julie André-Garguilo (Université Paris-Est), De l’engagement social à l’industrie culturelle. L’Architectural Association School dans les années 70
Mary Lou Lobsinger (Université de Toronto), Architectural Education and Electronically Facilitated Learning

Pause

Luca Cardani (Université polytechnique de Milan), 1964-1971 La contre-révolution à la Cooper Union School of Art and Architecture
Luca Guido (Université de Oklahoma), Teaching organic architecture : The American school
Questions et débats

Pause

14h00 / Ouvertures et croisements disciplinaires, Judith Le Maire de Romsee (Faculté d’architecture La Cambre-Horta), présidente de séance

Debora Domingo Calabuig (Université polytechnique de Valence, Espagne), L’école d’architecture à Valence, Espagne, dans les années 1970 : enseignements croisés
Nicolas Moucheront (Université IUAV de Venise), Giancarlo de Carlo à Urbino avant et après 1968. L’architecture de l’université et l’enseignement de l’architecture

Pause

Pedro Bandeira (Université de Minho), School of Porto and the counterculture 1968-74
Oscar Castro Andrade (Université Technologique de Delft), The pedagogy of the sands. The vocation of restarting the question as the creative ethos of the School of Valparaiso, Chile
Questions et débats

Conclusion : Eléonore Marantz (Paris I1 Panthéon-Sorbonne), Jean-Louis Violeau (ENSA Nantes)
 

bdéc. 2018a
L M M J V S D
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31