archives  colloques  

Appel à communications / Vie et survie d'un motif décoratif (1550-1789)

dernière mise à jour : 17/10/2016

Appel à communications / Journée d'études doctorales

Vie et survie d'un motif décoratif (1550-1789)

30 novembre 2016
Galerie Colbert, salle Vasari

 

Date limite : 16 octobre 2016

Cette journée d'études doctorales est l'occasion d'interroger la survivance de certains motifs dans l'œuvre d'art de la période moderne, de 1550 à 1789. En effet, un certain nombre de motifs iconographiques récurrents dans l’œuvre posent question. Il s'agit de définir le motif, quelque-soit sa nature, de son origine jusqu'à ses usages les plus tardifs, afin de proposer une réflexion sur le statut et la fonction du motif ainsi que sur ses modalités de réception et les modifications d'interprétation au cours du temps.

Cette réflexion porte à la fois sur l'invention du motif, c'est-à-dire sur sa naissance et ses conditions de création ainsi que sur la place qu'il occupe dans l'œuvre. Cette question de motif décoratif se comprend ici aussi bien dans la gravure, dans l'architecture que dans l’œuvre peinte. La question de la survie et de la récurrence d'un motif sous différentes formes et divers usages sera également abordée: comment réhabilite-t-on un motif ? Peut-il changer de sens au gré des usages? La survivance d'un motif à travers les siècles nous amène à nous interroger sur sa réception et la fluctuation de sa valeur dans le temps.

Un certain nombre d’acteurs est également impliqué dans la réception, la recréation et la transformation du sens en interprétant un motif. Il s’agira donc aussi de comprendre comment un motif peut changer de sens en fonction de ses multiples utilisations : comment le regardeur reçoit-il un motif ? Comment un motif va être reçu, vu, compris par le spectateur ? Si certains motifs renaissent au gré des époques, d’autres n’ont pas cessé de vivre ou de survivre dans la culture et dans l’art mais aussi dans la mémoire et dans l’imagination des hommes.

Cette journée d'études s'articule autour de deux axes :
-  invention / réinvention
Sera étudié ici les contextes et causes dans l’invention ou la réinvention d’un motif décoratif. Quel contexte historique ou esthétique peut mener à l’apparition ou à la réapparition d’un motif ? Par quels moyens et pour quelles raisons un artiste, une école ou une entité commanditaire peut-elle créer un motif singulier ? Quelle influence la vie d’un artiste peut- elle avoir sur l’utilisation de formes/motifs/outils iconographiques récurrents ?
- survie / mort
Dans un deuxième axe sera étudié la difficile survie ou la disparition d’un motif dans le temps. Le contexte historique/esthétique/biographique sera là aussi déterminant.

La journée d’études se tiendra le 30 novembre 2016 à Paris, salle Vasari de l’INHA. Les frais de transports des intervenant.e.s pourront être pris en charges partiellement ou dans leur totalité selon les cas.

Ces rencontres seront l’occasion de rassembler des doctorant.e.s et jeunes chercheur.e.s dont les interventions dureront 25 minutes environ. Les propositions de communication d’environ 300 mots et accompagnées d’une courte biographie de l’auteur sont à envoyer avant le 16 octobre 2016, aux adresses suivantes : lucille.calderini@inha.fr ; bastien.coulon@univ-paris1.fr ; charlottte_rousset@hotmail.com
 

bsept. 2017a
L M M J V S D
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30