archives  colloques  

Colloque international / A contretemps. Prise et reprise des images filmées en régime autoritaire

dernière mise à jour : 10/06/2022

Colloque international

A contretemps.
Prise et reprise des images filmées en régime autoritaire

7-9 juin 2022

Galerie Colbert (salle Jullian) et Mémorial de la Shoah

Responsables scientifiques : Sylvie Rollet, Université de Poitiers, Ania Szczepanska, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, Matthias Steinle, Université Sorbonne Nouvelle et Thanassis Vassiliou, Université de Poitiers

Les images produites par les régimes communistes (Union soviétique, Europe de l’Est) et les dictatures militaires (l’Espagne franquiste, le Portugal salazariste, la Grèce des colonels) présentent de nombreuses similitudes, bien que la propagande y propose un rapport inverse aux temps historiques : tandis que les régimes communistes prônent la destruction du monde « ancien » et glorifient l’émergence d’une société « nouvelle », les dictatures célèbrent le « retour » à un ordre immémorial. La similitude réside toutefois en ce que ces régimes également autoritaires prétendent avoir mis fin à l’histoire : une « réalité seconde » ‒ celle d’une « vie heureuse » ‒ double et occulte ainsi l’exercice réel du pouvoir.

Il s’agit, d’une part, d’interroger la production et la diffusion des images officielles, à partir du geste de l’opérateur face à l’événement : marge d’autonomie, distance, motivations ? D’autre part, lorsque ces prises de vues ou ces archives sonores font l’objet d’un remploi aujourd’hui, en quoi leur remontage rend-t-il intelligible le passé mais aussi notre présent ?

La perspective du colloque vise plus spécifiquement l’étude de la temporalité des images-sons officielles où se répètent ad nauseam les mêmes rencontres sportives, rassemblements ou discours stéréotypés, toutes représentations d’un ordre perpétuel qui aurait vaincu l’imprévisibilité de l’histoire. Leur remontage induit évidemment des effets temporels plus complexes : dévoiler ce qu’elles tentaient de dissimuler, permettre au « présent perpétuel » des images d’archives de s’ouvrir à l’événement, les réinscrire dans une histoire, sinon dans l’histoire.

7 juin 2022
salle Jullian, Galerie Colbert


09h00 / Ouverture du colloque par Sylvie ROLLET, Poitiers (FoReLLIS/IRCAV)
09h30 / Conférence plénière de Sylvie LINDEPERG, Paris 1 Panthéon-Sorbonne (HiCSA).
Vie et destin des images. La propagande de guerre

10h30 / Pause

10h45 / Irina TCHERNEVA, CNRS (Eur'ORBEM).
Filmer pour l’investigation. Diversité de registres visuels publics et institutionnels dans le documentaire soviétique, 1960-1970
11h30 / Radosław POBOŻY, archiviste à l’Institut de la Mémoire nationale de Varsovie ; dialogue avec Ania SZCZEPANSKA (HiCSA)
Usage des archives visuelles de l’IPN : le regard d’un archiviste
12h00 / Ania SZCZEPANSKA, Paris 1 Panthéon-Sorbonne (HiCSA). Dialogue avec Sylvie ROLLET (IRCAV/FoReLLIS).
Temporalités des corps solidaires
12h30 / Discussion

13h15 / Pause déjeuner

15h00-17h00 / Rencontre et discussion avec la cinéaste Maria ZMARZ-KOCZANOWICZ. Discutante Małgorzata SMORAG-GOLDBERG (Paris Sorbonne, Eur'ORBEM.)
Projection d’extraits de Zwyczajny marzec [Un mois de mars ordinaire] (2008) et de Adam Michnik. Bądź realistą, chciej niemożliwego [Adam Michnik. Sois réaliste, demande l’impossible] (2015)

8 juin 2022
salle Jullian, Galerie Colbert


09h30 / Conférence plénière de Vicente SANCHEZ BIOSCA, Université de Valencia, Espagne (REPERCRIG).
Images renversées : les multiples réappropriations d’une image (franquiste) de la guerre civile espagnole
10h30 / Maria do CARMO PIÇARRA, Université autonome de Lisbonne (ICNOVA-FCSH).
La projection de l'ordre salazariste et la caméra analytique de Sousa Dias contre la ‟non-inscriptionˮ
11h15 / Discussion
11h45 / Pause

12h00 / Rencontre et discussion avec le cinéaste Olivier ZUCHUAT. Discutant Martin GOUTTE (IRCAV).
Projection d’extraits de Comme des lions de pierre à l’entrée de la nuit (2013).
13h15 / Pause

15h00-17h00 / Rencontre et discussion avec le cinéaste Thanassis VASSILIOU (FoReLLIS) et son coscénariste, l’écrivain Christos CHRYSSOPOULOS. Discutante Ania SZCZEPANSKA (HiCSA).
Projection d’extraits du film en cours de réalisation L’Homme au bras cassé.


9 juin 2022
salle Jullian, Galerie Colbert


09h30 / Andreas Kötzing (Hannah Arendt-Institut für Totalitarismusforschung, Dresde)
True Images from the Socialist Past? On the reuse of documentary film footage in contemporary feature films about the GDR
10h15 / Perrine VAL, Paris 1 Panthéon-Sorbonne (HiCSA).
Camera DDR : le bonheur ‟made in GDRˮ
11h00 / Discussion

11h30 / Pause

11h45 / Rencontre et discussion avec le cinéaste Thomas HEISE. Discutant Matthias STEINLE (IRCAV)
Documenter pour le futur : la réalisation clandestine de films à l’époque de la RDA

9 juin 2022
Auditorium du Mémorial de la Shoah


16h00 / Projection de Heimat ist ein Raum aus Zeit [Heimat est un espace dans le temps] de Thomas HEISE (Allemagne, 2019, 218 min.).
Le film retrace les bouleversements de l’Allemagne du XXe siècle à travers l’histoire familiale du cinéaste. Il permet une réflexion sur les notions de terre natale et d’identité, mais aussi une exploration méticuleuse de la souffrance et de la façon dont le souvenir du passé est transmis aux générations suivantes.

19h30 / collation
20h30 / Dialogue avec le cinéaste Thomas HEISE, mené par Matthias STEINLE (IRCAV)

 

baoût 2022a
L M M J V S D
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31