Equipes  Histoire de l'art contemporain  CPC : Créations et Patrimoines contemporains : arts et architecture  Doctorants  

Guillermo Gomez Peña et les démons post-coloniaux. Mécanismes de subversion de la Pocha Nostra

dernière mise à jour : 07/05/2010

Dans le cadre du séminaire de recherche "Identité, langage et multiculturalisme"
organisé par l’association INSTEAD ! en partenariat avec l’HiCSA
 


Guillermo Gomez Peña et les démons post-coloniaux.
Mécanismes de subversion de la
Pocha Nostra

 

présentés par Mildred Duran Gamba


le vendredi 7 mai 2010
à 18h (entrée libre)


au Musée du Quai Branly (salle de cours 2)

37 quai Branly, 75007 Paris




« À travers le rituel de la performance, l’audience expérimente à son tour la liberté, le risque culturel et les possibilités utopiques que la société leur a nié. Les membres du public sont encouragés à nous toucher, à nous sentir, à nous nourrir, à nous défier. Dans cette étrange cérémonie du millénium, la boîte de Pandore est ouverte et les démons post-coloniaux sont déchaînés *».
Guillermo Gómez Peña


La perception de l’Autre, son incompréhension provoquant des jugements généralisants et contraignants véhiculés par un regard ethnocentriste sont au coeur de la démarche de Guillermo Gómez Peña. L’oeuvre contestatrice de l’artiste et écrivain d’origine mexicaine recréée continuellement ces rapports de forces et de
domination lors de performances avec son collectif La Pocha Nostra. Le corps performatif est utilisé comme lieu de réinvention politique, La Pocha Nostra explore et défie la peur de l’Autre. Critique mordante, transgressive du contexte social, politique, économique et culturel actuel, le travail de Gomez Pena et de La Pocha Nostra poursuit avec le principe majeur d’entamer une profonde réflexion (M. Duran Gamba).


Ce séminaire est ouvert aux étudiants de l'Université Paris I Panthéon-Sorbonne et aux auditeurs libres. Il a pour objectif d'étudier les représentations culturelles et la création artistique contemporaines des pays émergents d'Amérique latine, des Caraïbes, d'Asie et d'Afrique. Il s'agira d'étudier également les échanges et les liens qu'entretiennent ces aires culturelles avec l'Europe et les Etats-Unis. Le cycle d'entretiens du séminaire de cette année sera concentré autour des thèmes du langage, de l'identité, et du multiculturalisme.


Informations : jjones@instead-art.org / ospeer@instead-art.org / www.instead-art.org


*GUILLERMO GÓMEZ PEÑA, Dangerous Border Crossers, Ed. The artist talks back, London Routledge, 2000, p.34.

bnov. 2017a
L M M J V S D
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30