actualités  

Colloque / Le XIX° siècle à travers les « -ismes »

dernière mise à jour : 13/11/2017

Colloque

Le XIX° siècle à travers les « -ismes »

30 novembre – 1er décembre 2017

Galerie Colbert, Salle Vasari


Comité scientifique : Pierre Wat (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne), Sébastien Allard (Musée du Louvre), Danièle Cohn (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne), François-René Martin (Ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts, Centre allemand d'histoire de l'art), Catherine Meneux (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne), Bertrand Tillier (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne)


S’il est une invention propre au XIX° siècle qui continue, aujourd’hui encore, à façonner presque malgré nous notre manière de penser l’histoire de l’art de ce temps, c’est bien l’usage des concepts en « -isme » comme catégories aptes à générer un récit ordonné et analytique des productions artistiques du présent, du passé, voire de l’avenir. Il s’agit donc, lors de ce colloque, de revisiter les grandes catégories ayant si souvent servi à définir la période de façon chrono-thématique (néo-classicisme, romantisme, réalisme, symbolisme, impressionnisme, etc...), leur histoire, leurs usages, leurs frontières, leurs enjeux idéologiques, leur caractère éminemment problématique. Il s’agit également d’explorer, au-delà de la classique processions des « ismes », d’autres territoires et d’autres récits sur l’art et son histoire. En réunissant chercheurs universitaires, conservateurs, historiens de l'art et philosophes, nous avons pour ambition d’interroger, à travers la question des « ismes », les modalités de l’écriture de l’histoire de l’art du XIX° siècle.
 

Programme

30 novembre 2017


14h30 / Accueil des participants
14h45 / Pierre Wat, ouverture du colloque

Session I - Usages des « -ismes »

15h00 / Marie-Claude Chaudonneret (CNRS – Centre André Chastel)
Une histoire des artistes vivants après l'Exposition universelle de 1855
15h30 / Claire Barbillon (Université de Poitiers, Ecole du Louvre)
Emprunts et écarts : l'appropriation des « -ismes » par l'historiographie de la sculpture du XIXe siècle
16h00 / Michela Passini (CNRS – IHMC)
Ce que les « -ismes » font à l’histoire. Usage rétrospectif de la notion d’impressionnisme et stratégies de canonisation de l’art ancien
16h30 / Discussion


1er décembre 2017


Session II – Les « -ismes », à leurs frontières

9h30 / Servane Dargnies (Institut National d’Histoire de l’Art), François-René Martin (Ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts, Centre allemand d'histoire de l'art)
Le romantisme entre libéralisme, communisme et panthéisme. Ingres et Thoré.
10h00 / Emma Cauvin (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne)
Claude Monet : déborder l'impressionnisme

10h30 / Pause

10h45 / Victor Claass (Université Paris-Sorbonne, Centre allemand d’histoire de l’art)
L’impressionnisme homéopathique. Usages de l’art moderne dans l’Europe de 1900
11h15 / Olivier Schuwer (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne)
Impressionnisme et « cymbalisme » en 1891 : Gauguin et la « vanité » des « -ismes »
11h45 / Discussion

12h15 / Pause

Session III – Autres « -ismes », autres histoires ?

14h00 / Laurent Baridon (Université Lyon II)
L’éclectisme : un art de la transition
14h30 / Catherine Meneux (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne)
Entre champs littéraire et artistique : la question du naturalisme

15h00 / Pause

15h15 / Sara Vittaca (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne)
Le revival de Michel-Ange au tournant du XIXe siècle : un michelangélisme ?
15h45 / Pauline Nadrigny (Université Paris I Panthéon-Sorbonne)
Atonal et non-tonal : quitter l’atonalisme pour György Ligeti
16h15 / Discussion
16h45 / Conclusion du colloque : débat entre les membres du comité scientifique



 

bnov. 2017a
L M M J V S D
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30