actualités  

Colloque international / Où va l’histoire du design ?

dernière mise à jour : 24/06/2016

Colloque international

Où va l’histoire du design ?

23 juin 2016

Salle Demargne, Galerie Colbert

Organisé par Stéphane LAURENT, Université Paris 1 Panthéon Sorbonne


L’histoire du design s’est progressivement établie comme champ de recherche et de publications spécifique depuis la fin des années 1970. Elle s’est différenciée de l’histoire des arts décoratifs et de l’architecture et s’est inscrite résolument dans le champ de l’histoire de l’art à une époque où le design comme pratique commençait à se généraliser au terme d’un passé remontant au début de la Révolution industrielle en Angleterre, dans le courant du XVIIIe siècle. La montée en puissance du design comme profession artistique et l’épaisseur suffisante de son histoire ont ainsi permis de dresser les premiers constats et analyses.

Un premier volet de publications est resté dans le sillage des propos engagés d’un Nikolaus Pevsner ou d’un Siegfried Giedon en faveur de la modernité avec une méthodologie moins scientifique que critique. Dans les pays anglo-saxons, la création des premiers enseignements universitaires en histoire du design, souvent confiés à des historiens de l’art au sein de programmes d’histoire de l’art ou dans des écoles d’art, a amené une approche fondée sur les acteurs et les objets, tout en prenant en compte d’autres facteurs, notamment techniques, artistiques, sociaux et économiques. La discipline a pu s’établir, se développer, à l’appui de revues savantes et d’associations sur l’histoire du design. La richesse de l’analyse, ainsi que la volonté d’ancrer le regard sur le design dans une approche ouverte et transversale, ont amené une redéfinition de l’histoire du design à une époque où se développaient de
 
nouvelles méthodologies comme le féminisme, le post-colonialisme, l’histoire matérielle, qui modifiaient sensiblement le regard sur l’art et sur l’art contemporain : de fait, l’histoire du design s’est de plus en plus ancrée dans une histoire de la culture matérielle.

En France, où l’histoire du design est arrivée plus tardivement et de manière limitée, l’influence des sciences humaines ou « French theory », est restée prépondérante après les travaux marquants de Roland Barthes ou de Jean Baudrillard ainsi que les débats intellectuels des années soixante à quatre-vingt sur les rapports de la sociologie, de l’anthropologie, la sémiologie, l’esthétique ou de la psychanalyse à l’art.

L’objectif de ce présent colloque est de montrer l’actualité d’une pertinence de l’histoire du design fondée moins sur le discours et l’interprétation que sur la recherche systématique des sources selon une approche rationnelle, exhaustive et scientifique visant à faire connaître la richesse du patrimoine du design encore méconnue du grand public. Cette approche, qui ménage les lectures diverses et l’épaisseur de l’analyse, signifie aussi une collaboration avec les musées et les centres d’archives dépositaires du patrimoine du design.

Les échanges permettront un regard croisé et international entre la France et d’autres pays, en particulier l’Angleterre, pionnière et avancée au niveau scientifique, sur l’histoire du design. Ce sera aussi l’occasion de rassembler des recherches dispersées en France et de montrer toute la richesse, la diversité et le potentiel de l’histoire du design en France.

Intervenants
M. Alain Barbaret, directeur du Mobilier National et des manufactures des Gobelins, de Beauvais et de la Savonnerie.
Dr. Hab. Françoise Ducros, curateur au Mobilier national.
Dr. Cloé Fontaine-Pitiot, conservateur au Musée national d’art moderne-Centre de création industrielle.
Dr. Hab. Stéphane Laurent, enseignant à l’Université Panthéon-Sorbonne.
Dr. Asdis Olafsdottir, administratrice de la Maison Louis Carré et directrice de la revue ArtNord.
Dr. Penny Sparke, professeur, vice-chancellière à l’Université Kingston, Grande- Bretagne.
Dr. Jonathan Woodham, professeur à l’Université de Brighton, Grande-Bretagne.

Programme


9h00 / Accueil des participants
9h30 / Introduction générale par Monsieur Hervé Barbaret
10h00 / Stéphane Laurent, L’Histoire du design en France, états des lieux
10h30 / Penny Sparke, The History of the History of Design: A Personal Perspective

11h00 /  Pause

11h30 / Asdis Olafsdottir, La recherche sur le design finlandais en France: Alvar Aalto, d'Artek à la maison Louis Carré
12h00 / Discussion

12h30 / Pause

14h00 / Jonathan Woodham, Globalizing Design History in the 21st Century: remapping and repositioning design history and culture
14h30 / Françoise Ducros, L’Archipel créatif du Mobilier national et des manufactures nationales
15h00 / Cloé Pitiot, Conserver, exposer, diffuser le design

15h30 / Débat & Conclusions

16h45 / Visite des collections et ressources sur le design du Musée National d’art moderne-Centre de création industrielle, Centre Georges Pompidou.

19h00 / Dîner au Café Beaubourg (sur réservation payante sauf participants).

Avec le soutien de la Société des amis du musée national d’art moderne Centre Pompidou.
 

bdéc. 2017a
L M M J V S D
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31