actualités  

Colloque / La critique d’art, de la révolution à la monarchie de juillet : enjeux et pratiques

dernière mise à jour : 26/11/2013

26 novembre 2013

Galerie Colbert, salle Vasari

Colloque organisé par Lucie Lachenal et Catherine Méneux, HiCSA, Université Paris I Panthéon-Sorbonne
 

L’étude de la critique d’art du XIXe siècle connaît un engouement croissant depuis une trentaine d’années et a été renouvelée notamment par une diversification des approches méthodologiques. La première moitié du siècle, si riche pour le sujet, demeure toutefois un champ de recherche à explorer plus avant. Après la Révolution, le contexte artistique se modifie peu à peu : les artistes cherchent à accéder à un nouveau statut et à davantage de liberté, des changements marquants se produisent dans l’administration et l’Académie des beaux-arts. Un nouvel espace public se développe également et la critique, quelque controversée qu’elle soit, s’y impose comme une voix nécessaire. Interdépendante de son contexte de création (historique, sociologique, artistique) et des œuvres sur lesquelles elle se penche, elle est révélatrice de la mutation qui s’opère alors. Cette période de transformations de la société est aussi déterminante pour la critique d’art : à la fois héritière des différentes conceptions et valeurs des décennies précédant la chute de la monarchie et revendiquant des positions nouvelles, elle se diversifie (positions esthétiques, acteurs, etc.) et conquiert une place d’importance. Les interactions avec les artistes, la discussion des théories, les différentes personnalités et leurs statuts sont autant de facteurs de la pluralité de la critique à cette époque et des différentes analyses de l’art et de l’école française qui voit apparaître de nouvelles règles.
Le présent colloque entend questionner la production de ces discours entre la Révolution et la monarchie de Juillet, en en dégageant les particularités et en restituant étroitement ses rapports multiples aux œuvres et aux artistes.

Voir le dépliant ici.

Lire les synopsis ici.

 

Programme

9h00 / Ouverture du colloque par Lucie LACHENAL, Catherine MÉNEUX

LA CRITIQUE COMME TRIBUNE
Président de séance : Bertrand TILLIER, Professeur, Université de Bourgogne

9h30 / Marie-Claude CHAUDONNERET, CNRS, Centre André Chastel
Etre critique d'art et administrateur (Le cas de La décade philosophique, politique et littéraire, 1794-1807)
10h00 / Cyril LECOSSE, Post-doctorant, ATER, Université de Strasbourg
Idéologie et critique d’art autour de 1800 : le cas Pierre Jean-Baptiste Chaussard (1766-1823)

10h30 / Pause

11h00 / Neil MCWILLIAM, Walter H. Annenberg Professor of Art and Art History à Duke University (Caroline du nord, Etats-Unis)
« L’Epoque […] n’a pas d’âme » : Critiques et chrétiens au Salon pendant la monarchie de Juillet
11h30 / Thierry LAUGÉE, Maître de conférences, Université Paris-Sorbonne
Les Chroniqueurs militants de la Revue Républicaine
12h00 / Discussion

12h30 / Pause

FORMES ET POUVOIRS DE LA CRITIQUE
Président de séance : Pierre WAT, Professeur, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne

14h00 / Eva KNELS, Post-doctorante, chargée de recherche à l'Université François Rabelais Tours
Les critiques du Salon dans la Correspondance littéraire de Jakob Heinrich Meister : une forme démodée de la critique d’art au début du 19ème siècle ?
14h30 / Aurélie GAVOILLE, Attachée de conservation au musée Marmottan Monet, doctorante à l’Université Paris-Sorbonne
Étienne-Jean Delécluze et la jeune génération romantique

15h00 / Pause

15h30 / Lucie LACHENAL, Doctorante, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne
François Gérard et la critique d’art sous la Restauration
16h00 / Audrey ZIANE, Doctorante, Université de Provence, Aix-Marseille I, UMR TELEMME
Vers une reconnaissance en paternité du manifeste artistique. Les écrits de Charles Farcy et la revue Le Journal des Artistes (1827-1841) : un combat contre le romantisme
16h30 / Marie-Hélène GIRARD, Professeur émérite de l'université de Picardie et Visiting professor à l'université de Yale
Gautier à la Presse ou les débuts d'un critique influent
17h00 / Discussion et clôture du colloque


 

boct. 2019a
L M M J V S D
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31