actualités  

Journée d'étude / Mind Control

dernière mise à jour : 26/10/2012

   

Mind Control. Art et techniques de conditionnement mental dans les années 1960/1970

24 octobre 2012, salle Vasari (INHA)

Responsables scientifiques Pascal Rousseau (HiCSA) et Alexandra Midal (HEAD), dans le cadre du programme de recherche Cosa mentale

En partenariat avec la HEAD, Haute école d’art et de design de Genève
 


Cette demi-journée d’étude s’inscrit dans le cadre d’un cycle organisé par le programme de recherche « Cosa mentale. Art contemporain et cultures psychiques » mené dans le cadre du laboratoire HiCSA. Ce cycle MIND CONTROL, qui donnera lieu à plusieurs rencontres au cours des deux prochaines années, se donne pour objectif d’analyser les relations entre art expérimental des années 1960/70 et recherches psychiques, entendues ici au sens large du terme (psychologie expérimentale, psychiatrie et neurosciences, parapsychologie). S’appuyant sur des cas d’études spécifiques relatifs à l’Europe et aux Etats-Unis, autour de recherches communes sur les dispositifs de conditionnement (cellule de dégrisement ou d’internement, laboratoires de tests psychologiques, casques et capsules, espaces acoustiques, performativité et hypnose, etc…), il s’agira d’étudier les croisements entre arts visuels, musique, danse, design et architecture autour du concept d’« espace mental », avec un net recentrage autour des questions d’influence et de manipulation psychiques, particulièrement présentes à cette époque, à mi-chemin entre refondation des utopies du lien social et crispation géopolitique de la guerre froide.

Ce programme vise à éclairer la dynamique et la nature des échanges entre artistes et scientifiques au cours de cette période, et de préciser, au-delà des interprétations sur les « techno-utopies » des années soixante, ce que le développement et la réception des pratiques artistiques doivent à ces échanges arts/sciences psychiques, notamment à travers la fascination des artistes pour le contrôle mental et les états modifiés de conscience. Nous faisons l’hypothèse que la période choisie constitue un moment privilégié dans la culture des sciences neurologiques, psychologiques et psychiatriques, en cherchant à identifier la part qui revient à ces diverses méthodes d’investigation de la psyché et des comportements (béhaviorisme, renouveau de l’hypnose, etc..) dans le développement de propositions artistiques rivées sur cette question du contrôle mental et la constitution d’un sujet moderne plus ou moins autonome. Pour le premier volet de ce cycle, l’attention sera portée plus particulièrement sur la question de la manipulation collective et des techniques d’hypnose dans la culture industrielle et l’art expérimental des années 1970. 

Voir la plaquette ici.
 

Programme


14h00 / Présentation générale, Pascal Rousseau, université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, HiCSA
Mind Control. Un état de la recherche

14h30 / Arnaud Pierre, université Paris Sorbonne Paris IV, Centre Chastel
Hypnoses mécaniques. Le modèle télévisuel de la fascination chez Nicolas Schöffer

1515 / Nicholas Ballet, université de Paris 1 Panthéon Sorbonne, HiCSA
Control Process. Le groupe Throbbing Gristle et les stratégies de détournement du contrôle mental

16h00 / Larisa Dryansky, université Paris Sorbonne Paris IV, Centre Chastel
Boites de contrôle. Vito Acconci, les perceptions extra-sensorielles et la psychologie expérimentale

16h45 / Vanessa Desclaux, Goldsmiths College, Londres
L’art en état-limite. Matt Mullican sous hypnose



 

boct. 2022a
L M M J V S D
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31