actualités  

Appel à candidatures / Atelier interdisciplinaire - Les enjeux de l’image médiévale : méthodes d’analyse en sciences humaines

dernière mise à jour : 15/07/2019

Appel à candidature / Atelier interdisciplinaire

Les enjeux de l’image médiévale : méthodes d’analyse en sciences humaines

5 novembre 2019 – PARIS


 

Date limite de soumission de la candidature : 1er juillet 2019

L’étude des images du Moyen Âge n’est plus le domaine exclusif des historiens de l’art et se trouve aujourd’hui à la croisée de nombreuses disciplines portant chacune sur ce matériau un regard qui leur est propre. Une ouverture à l’anthropologie historique a également permis un élargissement du cadre méthodologique propice à une meilleure prise en compte des implications sociales et culturelles. Les nombreuses publications scientifiques d’historiens, de musicologues et de littéraires se fondant sur l’analyse de représentations figurées, obligent à redéfinir la portée et les enjeux des méthodes employées.

Les médiévistes, quelle que soit leur discipline, ont recours à une grande variété d’approches à l’égard des sources visuelles et, depuis plusieurs décennies, l’analyse historique des arts visuels s’est développée comme un champ d’études propre. Des ouvrages se fondant sur l’interprétation de ce matériau spécifiques, faisant date dans leur domaines, ne sont pas nécessairement le fait d’historiens de l’art, comme par exemple, entre autres : Jean-Claude Schmitt, Le corps des images (2002) ; Miri Rubin, Mother of God (2009) ; Margot Fassler, The Virgin of Chartres (2010) ; Sara Lipton, Dark Mirror: The Medieval Origins of Anti- Jewish Iconography (2014). Des livres collectifs explorent également cette voie pluridisciplinaire dans l’approche du figuré : Quand l’image relit le texte : regards croisés sur les manuscrits médiévaux, éd. Maud Perez-Simon and Sandrine Hériché-Pradeau (2013) ; The Social Life of Illumination: Manuscripts, Images, and Communities in the Late Middle Ages, éd. Markus Cruse, Joyce Coleman, et Kathryn Smith (2013) ; Resounding Images: Medieval Intersections of Art, Music, and Sound, éd. Susan Boynton Diane J. Reilly (2015).

Le propos de cet atelier interdisciplinaire et international est d’instaurer un dialogue entre des approches et des historiographies distinctes (française et américaine), entre des spécialistes de différents domaines, appuyant leur démarche sur l’analyse d’images. Réunissant des étudiants de Master 2 et de doctorat (en histoire de l’art, histoire, littérature, et musicologie), invités à présenter leurs travaux en cours, cette journée, organisée en atelier fermé, s’adressent à de jeunes chercheurs en formation afin de leur proposer une réflexion approfondie sur leurs méthodes de travail. Se joindront à eux des chercheurs confirmés pour animer les interventions, qui seront suivies de commentaires approfondis. Les interventions pourront se faire aussi bien en anglais qu’en français.

Les échanges seront guidés par des questions précises : qu’apporte l’étude des images à une enquête scientifique sur le Moyen Âge, quel qu’en soit le domaine, et en quoi les résultats en sont-ils marqués ? Dans le cas d’une étude en histoire, en musicologie ou en littérature, comment la méthode d’approche et de compréhension des oeuvres figurées s’est-elle construite par rapport à celle utilisée pour les sources textuelles ou musicales ? Quel rôle ont occupé, dans la réflexion, les études spécialisées en iconographie, et plus généralement l’historiographie propre à l’histoire des images et aux visual studies ? Cet atelier vise à une mise en regard des méthodes d’analyse et d’interprétation issues de différentes disciplines, en donnant tout son sens au terme « enjeu », à travers une réflexion sur les images elles-mêmes ainsi que sur la place des sources visuelles dans la recherche en sciences humaines.

Lieu :
Columbia Global Center
4 rue de Chevreuse
75006 Paris

Organisation :
Susan Boynton (Columbia University)
Anne-Orange Poilpré (Université Paris 1 Panthéon Sorbonne)

Le dossier de candidature comprendra :
- un résumé de 5 pages de la communication envisagée, mettant clairement en évidence
les enjeux méthodologiques autour de l’image accompagné d’une bibliographie
(1 fichier)
- Un curriculum vitae (1 fichier)

Les candidatures sont à adresser sous forme électronique à :
Susan Boynton (slb184@columbia.edu)
Anne-Orange Poilpré (anne-orange.poilpre@univ-paris1.fr)
Veillez à bien envoyer le dossier à ces deux adresses.

Les réponses définitives seront données aux candidats pour le 15 juillet 2019.

A l’issue de l’acceptation de la proposition soumise, les communications devront être rédigées et envoyées (accompagnées d’illustrations) aux organisatrices avant le 1er octobre 2019. Les textes ne devront pas excéder 3200 mots (notes de bas de pages non incluses).

bdéc. 2019a
L M M J V S D
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31