archives  Axes de recherche / 2012-2017  Art et territroires  

Axe 3 : Géopolitique de l’art

dernière mise à jour : 25/09/2018

Axe 3 : Géopolitique de l’art
 


Responsable : Maureen Murphy, maître de conférences


Il apparaît aujourd’hui à tous que le champ des arts actuels se confond à peu près avec la planète. Cet élargissement s’accomplit dans un contexte international marqué autant par l’émergence ou la réémergence de revendications de types identitaires et politiques que par des conflits d’une extrême violence et qui ignorent les frontières, comme l’information et les propagandes. Nous pensons donc que les créations actuelles, quels que soient leurs modes d’invention et de diffusion, ne peuvent être comprises hors cette situation. Que les patrimoines de nombreuses régions soient devenus les enjeux et les victimes de tant d’affrontements n’est que le signe le plus visible de cette importance du passé dans les affrontements du présent.
Parmi les projets de recherche, citons, à titre d’exemple de la diversité de nos approches et du souci d’interdisciplinarité qui anime ces travaux :

Primitivisme :
-    Projet de colloque commun Université Paris 1/ Fondation Le Corbusier/Musée du quai Branly-Jacques Chirac sur « Le Corbusier et les arts dits primitifs », développé par Christine Mengin, prévu au printemps 2018.
-    Philippe Dagen poursuit les recherches engagées de longue haleine sur ces questions en participant à différentes expositions  (Los Modernos au Musée des Beaux-Arts de Lyon (décembre 2017-mars 2018), Dada Africa au Musée de l’Orangerie, Paris, (octobre 2017-février 2018) et en achevant un ouvrage sur l’ensemble des « primitivismes », Gallimard, 2018.

Mondialisation :
-    « Patrimoine et tourisme à Tianjin », Christine Mengin participe à l’ANR Patrimondi (pour les enjeux de la « patrimondialisation » ou la fabrique touristique du patrimoine culturel dans la mondialisation : modèles globaux, recompositions identitaires, hybridations), dirigée par Maria Gravari-Barbas.
-    « Mondialisation et émergence de nouvelles scènes de création en Afrique ». Responsable scientifique : Maureen Murphy (Université Paris 1 Panthéon Sorbonne). Partenaires : INHA, musée du quai Branly, Université d’Abomey-Calavi (Bénin), Université Columbia (New York), Programme Alliance Paris 1 – Columbia. Dates : 2016-2021.

-    "Art, pensée et pratique économiques", programme  initié en 2015 par Sophie Cras en partenariat avec Maggie Cao (University of North Carolina, Chapel Hill) et Alex J. Taylor (University of Pittsburgh).

Géopolitique des images :
-     Le projet Dokest89 : poursuite de ce projet consacré à la mémoire du communisme dans le cinéma documentaire de l’ancien bloc socialiste. Responsable scientifique : Ania Szczepanska en collaboration avec  Nadège Ragaru pour la Bulgarie (Sciences Po Paris), Mila Turajlic pour l’ex Yougoslavie (Université de Belgrade), Monika Talarczyk-Gubala pour la Pologne (Ecole de cinéma de Lodz).
-    Filmer la guerre au Moyen-Orient : entre une confrontation des cultures visuelles et l’affichage de nouvelles représentations communautaires, politiques et symboliques. Ce projet de recherche rassemble des chercheurs travaillant sur les images produites en Syrie et Irak (Agnès Devictor, Paris 1 Panthéon-Sorbonne, HiCSA et Cécile Boex, EHESS, Césor), sur les mobilisations shi’ites (Chiara Calabrese, IREMAM), sur les pratiques religieuses et dévotionnelles shi’ites (Sepideh Parsapajouh, CNRS, Cesor). Ce projet s’inscrit notamment en partenariat avec l’IFRI à Téhéran.
-    Images de la Justice : nazis et collaborateurs en procès dans l’Europe libérée, projet porté par Sylvie Lindeperg, organisé dans le cadre du labex CAP, en collaboration avec la BNF, l’EHESS et avec le soutien de la Fondation pour la Mémoire de la Shoah.
-     « La justice dans l’image » : Sylvie Lindeperg développe également un projet de recherches personnel consacré au filmage de quelques grands procès pour crimes contre l’humanité et génocide.

Territoires de l’art :
-    histoire transnationale du Patrimoine : rédaction d’un ouvrage collectif par Michela Passini (CNRS-IHMC) avec la participation d’Arnaud Bertinet.
-    "Le monument et le sol à l'époque moderne. Les mires géodésiques du méridien de Paris ", projet porté par Etienne Jollet.


 

boct. 2018a
L M M J V S D
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31