expositions en ligne  

Cathay aux jardins des Lumières

dernière mise à jour : 17/12/2008

Exposition pour le Centre franco-chinois de l’université de Tongji (Shanghai, R.P. de Chine),  sous la direction de Chiu Che Bing (architecte, doctorant au Centre Ledoux).

Problématique de l’exposition
La rencontre exceptionnelle et féconde entre l’art du jardin de la Chine et celui de l’Occident au XVIIIe siècle constitue un fascinant phénomène artistique qu’il convient d’analyser tant au niveau des sources formelles que des motivations profondes.
La lettre, envoyée de Pékin par le père Jean-Denis Attiret, décrivant les « maisons de plaisance » de l’empereur de Chine, et les ouvrages rédigés par Sir William Chambers à son retour du pays qui l’a profondément marqué, vont rencontrer un accueil enthousiaste, et contribuer à répandre l’intérêt pour le fabuleux Cathay.
Ces écrits vont favoriser, en ce milieu du XVIIIe siècle, la construction dans les folies et les parcs à fabriques, de Chartres ou d’Artois, chez M. de Saint-James ou au désert de Retz, les pavillons chinois et les maisons de Confucius, les montagnes artificielles et les grottes souterraines, les kiosques de philosophes et les salons de thé, qui vont illuminer d’un éclat spécifique, ces jardins directement inspirés par l’esprit des Lumières.

Comité scientifique
En France : Mme Monique Mosser, MM. Daniel Rabreau, Thierry Sanjuan, Che Bing Chiu ;
En Chine : M. Jian Zhou

Date et lieu de l’exposition
30 mai – 15 juillet 2008, au centre Franco-chinois de l’université de Tongji, à Shanghaï (République populaire de Chine).

Support de l’exposition
Trente panneaux au format A0 (841 x 1189 mm).


flashL'exposition, pour être visionnée, nécessite l'installation du plug-in flash-player.
Voir l'exposition.

bnov. 2017a
L M M J V S D
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30