HiCSA Editions  

Actes journée d'étude / Le sort des artistes figuratifs dans les années 1950

dernière mise à jour : 06/03/2019

Actes de la journée d'étude
 

« On me traite au mieux comme un monument" (Otto Dix, 1951).
Le sort des artistes figuratifs dans les années 1950

du 15 septembre 2017

publiés sous la direction de Catherine Wermester


 

Sommaire

Emmanuel Pernoud
Hopper à soixante-dix ans : une vieillesse réaliste

Emilia Héry
La mauvaise réputation. Le rejet de Giorgio de Chirico dans l’Italie des années 1950

Juliette Milbach
Quand les peintres soviétiques cherchent à reformuler le réalisme (soviétique)

Coralie Machabert
La situation des artistes figuratifs dans le foyer artistique toulousain au cours des années 1950

Morgane Walter
La critique d’art conservatrice germanophone : autour de Hans Sedlmayr

Catherine Wermester
Otto Dix, artiste « dégénéré » et réactionnaire. Le peintre et la critique allemande des années 1950, aspects d’une réception

 

Voir l'intégralité de l'ouvrage ici.

bdéc. 2019a
L M M J V S D
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31