HiCSA Editions  

Actes journées d'étude / De l’Unité populaire à la transition démocratique : représentations, diffusions, mémoires cinématographiques du Chili, 1970-2013

dernière mise à jour : 14/06/2014

Journées d'étude des 9 - 10 octobre 2013

Organisées sous la responsabilité de Catherine Roudé et Victor Barbat, doctorants HiCSA

 

Sommaire

Introduction par Catherine Roudé et Victor Barbat


I/ Cinéma et cinéastes chiliens de l’Unité populaire à l’exil

Ignacio Del Valle Dávila (Université de São Paulo)
Les tentatives d’adaptation du modèle cinématographique cubain au Chili pendant le gouvernement de l’Unité populaire

Juan Carlos Baeza Soto (Université Cergy-Pontoise)
La parole assassinée : cinéma et réalité. De l’interdiction du bikini à l’hémisphère politique dans une chevelure à travers Ya no basta con rezar (Valparaíso, janvier 1972, 35 mm) d’Aldo Francia et Descomedidos y chascones (11 septembre 1973) de Carlos Flores Del Pino


Consuelo Ábalos
(Université Lumière Lyon 2)
Le labyrinthe l’exil : La « distanciation » dans le regard cinématographique de Raoul Ruiz

Ivan Lima Gomes (Universidade Estadual de Goiás/Universidade Federal Fluminense)
Alcilene Cavalcante de Oliveira (Instituto Federal de Educação, Ciência e Tecnologia de Goiás)
Gênero e Exílio em Journal Inachevé, de Marilú Mallet (1983)


II/ Regards occidentaux sur le Chili : entre information et manifestations de solidarité

Guilhem Brouillet (Université de Montréal)
Les télévisions publiques canadienne et française face au « Regime Change » au Chili : de la présidence d’Allende à la junte militaire (1970-1973)

Nathalie Mary (Université Paris 3 Sorbonne Nouvelle)
La sortie du film La Spirale dans le context e politique français

Carolina Amaral de Aguiar, (Université de São Paulo)
Le coup d’État du Chili vu depuis la France : analyse de L’Ambassade (1974) de Chris Marker

Caroline Moine (Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines)
Cinéma et solidarité internationale : la mobilisation en faveur des exilés chiliens dans l’Allemagne divisée (années 1970-1980)

Victor Barbat (Université Paris 1 Panthéon Sorbonne)
Roman Karmen, un soviétique au Chili : campagne de tournage et solidarité à l’Est autour du film Le cœur de Corvalan

Catherine Roudé (Université Paris 1 Panthéon Sorbonne)
Solidarité internationale à l’épreuve du coup d’État. La coopérative Slon, entre production et distribution de La Première année et La Bataille du Chili (1972-1979)


III/ L’Unité populaire et la dictature dans le Chili contemporain

David Jurado (Université Paris 4 Sorbonne)
« El cine de la Unidad popular » de cinechile.cl : une histoire, une politique

Kostoula Kaloudi (Université du Péloponnèse)
Histoire personnelle/mémoire collective : Calle Santa Fe de Carmen Castillo

Juliette Goursat (EHESS)
Alejandra Carmona et les autres : des enfants de militants en quête de mémoire
Annexe : Entretien avec Carmen Castillo

Michèle Arrué (Université Paris 8 Vincennes Saint-Denis)
Filmer la barbarie de la dictature au Chili. Tony Manero et Santiago 1973, post mortem de Pablo Larraín, Carne de Perro de Fernando Guzzoni

Berenike Jung (University of Warwick)
Imagining the Past. The Politics of Corporeality in Pablo Larraín’s dictatorship trilogy

Caterina Preda (Université de Bucarest)
Mémorialisation artistique du coup d’État du 11 septembre 1973

 

boct. 2020a
L M M J V S D
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 31